top of page

« Non, les autres ne changent pas, c’est Toi qui changes ».



 



Oui ça à l’air déprimant quand je te balance ça, mais c’est une dure réalité.

Pourquoi les autres changeraient de comportements, d’attitudes si tu leur fais comprendre par ton propre comportement que cela te convient, que tu es capable d’encaisser ça ?

Pour dire simple, sans jugement : Pourquoi restes-tu en position de victime ?




Dans notre éducation judéo-chrétienne (perso je n’ai rien contre les religions), il est de coutume de pardonner, être dans l’écoute, tendre l’autre joue, être empathique, compréhensif, dévoué. Bref, être une belle personne à l’écoute de tout et de tous et faire le meilleur autour de soi. Totalement d’accord avec ce genre de valeurs, moi j’aime bien les gentils.

Cependant, parfois il est très difficile d’accepter certaines attitudes, réactions venant de ton entourage. Tu te dis : «Mais pourquoi réagit-elle (il) comme cela ? Ça fait mal. Je ne comprends pas ».

Tu souhaiterais que cette personne réagisse différemment, comme toi tu l’entendrais, comme toi tu es prêt(e) à l’accepter; malheureusement ce n’est pas comme cela que ça se passe. Chacun est unique, chacun à sa propre histoire de vie.

Certains partent avec 3 sacs-à-dos remplis de choses qui leur appartiennent et d’autres pas, d’autres partent avec une toute petite valise en quête de la remplir.

Chacun avance à sa propre vitesse, sur son propre chemin. Et ça tu ne peux pas le contrôler.

Alors si cela te semble insupportable, tu ne peux pas demander à la personne d’accélérer, de ralentir ou de changer de chemin, cela ne t’appartient pas. Idem pour toi-même :

Comment réagirais-tu si quelqu’un te reprochait tous les jours de ne pas aller assez vite dans ta propre évolution ou de ne pas prendre la bonne direction ?

Je pense que tu te sentirais totalement déstabilisé(e), perdu(e), en perte totale de confiance;

c’est comme si on te disait : « ton intuition est nulle, tes choix sont absurdes, tu te trompes ».

C’est tout simplement un jugement inadéquat car Ta vie n’est pas Sa vie et inversement.


Mais pour apprendre il faut se tromper, vivre certaines expériences pour affirmer tes valeurs et tes propres choix. Je vais te balancer une vision un peu « ésotérique », mais nous sommes là, sur Terre, pour expérimenter des situations plus ou moins agréables, pour réparer certaines choses du passé et évoluer vers la meilleure version de nous-même.


Tu remarqueras que quand la réaction d’un tiers t’agace, te gonfle au plus haut point, cela réveille une blessure en toi (si ça pique c’est que ce n’est pas encore cicatrisé...)

Au lieu d’attendre que l’autre change et arrête de réagir de cette façon-là, pose-toi la bonne question : « Qu’est-ce qui fait que cette phrase me blesse autant ? pourquoi je n’arrive pas à m’en foutre complètement ? Pourquoi je reste bloquée sur ces paroles ? »

Ça fait mal de chercher, de fouiller, de remuer le couteau dans la plaie, on n’a pas toujours l’envie ni la force…Cependant, c’est là qu’il faut aller pour arriver à refermer ta blessure et que la prochaine fois cela fasse moins mal, jusqu’à ne sentir plus aucune douleur.

Si tu expérimentes ce travail-là, ta blessure se cicatrise petit à petit et finit par se refermer. Certes tu auras une belle cicatrice, mais elle sera ta force, ta marque, ta propre expérience, ton vécu.

Tu ne chercheras plus donc à ce que l’autre change d’attitude, la personne en face ne se mettra plus dans une telle position face à toi, car elle saura intrinsèquement que cela ne te fera plus réagir. Comprends-tu à présent le titre de cet article ?


« Non, les autres ne changent pas, c’est toi qui changes ».


Je t’avoue ce n’est pas une série d’exercices simples à faire, car tous les jours nous y sommes confrontés : ton patron, tes parents, ton conjoint, tes enfants, tes amis, bref toutes les personnes qui partagent ta vie de près ou de loin.


Cela demande beaucoup de force, de courage, de patience (beaucoup de patience), d’introspection, d’auto-analyse, de réflexions, mais la libération vers ton Toi, propre, unique est une libération sans nom !


Alors oui les autres ne comprendront plus tes « non-réactions », se poseront pas mal de questions, pensant que tu ne prends plus leur « avis » en considération, comme un évitement. Mais ça j’ai envie de te dire, ce n’est plus Ton problème, c’est le Leur. À eux de se poser les mêmes questions que toi pour avancer sur leur propre chemin, à leur propre vitesse.


C’est finalement assez simple comme schéma : sans victime, plus de bourreau ni de sauveur, à chacun de se prendre en main. Chacun est responsable de sa vie, tellement facile de penser que tout est de la faute de l’autre.



PS : Ne pense pas que ce que je dis est la pure vérité, c’est ma propre vérité, mon vécu.



Et toi tu en es où avec ton Toi ?



 


LE COUP DE POUCE OLFË

Découvre les huiles essentielles qui vont t’aider à :


rester calme face aux « réveils de blessure » : - Le cèdre de l'Atlas, - Le cyprès toujours vert, - Le santal blanc.


te donner du courage pour t’affirmer dans tes valeurs : - Le cèdre de l'Atlas, - Le cyprès toujours vert, - Le patchouli,

- La menthe bergamote,


rentrer en résilience et adapter tes nouveaux comportements : - Le cèdre de l'Atlas, - La myrte verte, - Le santal blanc.


Combiné avec ton pote Olfë, tu crées tes propres changements !



Posts récents

Voir tout

Comments


Collier Argent 925 Rhodié Trip Russie.jpg

Le bijou Olfë Carbone

Une chaîne boule en argent rhôdié pour un look musclé !

Collier Gold Filled Trip Thailande.jpg

Le bijou Olfë Or

Tout en finesse, pour des journées en or...

olfe-bijou-olfactif-porte-cles-happy.jpg

Le bijou Olfë Arts

Décliné en porte-clés, c'est le chouchou des enfants !

LE E-BOOK GRATUIT À TÉLÉCHARGER

Olfë a créé ce guide juste pour toi, et c'est cadeau !

Tu es unique, et l'huile que tu choisiras avec ce guide sera celle qu'il te faut pour t'aider à traverser ton état émotionnel, que ce soit juste un petit coup de fatigue, ou un grand stress à apaiser. 

bottom of page